Photo 6761

Voilà la 2ème version, tout aussi bonne mais plus présentable que la 1ère éditée !

Ce dessert se prépare le veille pour que la chantilly est bien le temps de figer. Sinon, le mettre au congélateur quelques heures.

 

Ingrédients :

La dacquoise

  • 60 g de poudre d'amande
  • 60g + 60g de sucre en poudre
  • 3 blancs d'oeuf
  • 20 g de Maïzena

Le croustillant

  • 200 g de chocolat "Pralinoise"
  • 9 gavottes

Mousse chocolat

  • 300 g de chocolat pâtissier
  • 40cl de crème fraîche liquide entière

Du cacao amer, pour la décoration

 

Recette :

A - La dacquoise :

- Préchauffer votre four à 200°.

- Monter les blancs en neige .

- Lorsqu'ils commencent à devenir ferme, ajouter 60 g de sucre et continuer à battre.

- Dans un saladier, mélanger la poudre d'amande, les  60 g de sucre restant et la Maïzena.

- Mélanger délicatement cette poudre avec les blancs montés en neige.

- Étaler la pâte sur du papier sulfurisé en une couche de 1 sm environ puis cuire cette pâte 10 à 12 min à 200°.

La dacquoise doit prendre une couleur dorée mais doit restée souple au toucher.

- Une fois refroidi, mettre la dacquoise dans un cadre à pâtisserie (découper les bords si nécessaires).

 

B - Le croustillant :

- Faire fondre la Pralinoise.

- Dans un saladier, émitier les gavottes et mélanger ensuite au chocolat fondu.

- Déposer ce croustillant sur la dacquoise refroidie

 

C - La mousse chocolat :

- Faire fondre le chocolat pâtissier avec un peu de crème fraîche. Réserver.

- Monter la crème fraîche en chantilly avec le batteur électrique.

Pour cette étape, je vous conseille de mettre 15 min avant de commencer, les fouets du batteur, le bol et la crème fraîche au congélateur pour que le tout soit bien froid. Cela permet de réussir sa chantilly.

- Mélanger la chantilly avec le chocolat.

- Verser cette mousse sur la couche de croustillant refroidie !

- Mettre quelques heures (au mieux une nuit) au frigo.

Pour la décoration, tamiser le lendemain, du cacao amer sur le dessus, puis enlever le cadre à pâtisserie.

Puis ... déguster !!!

 

trianon